Quelles sont les différentes approches des coachs professionnels ?

Quelles sont les différentes approches des coachs professionnels ?

Le coaching est une profession en pleine expansion dans le monde entier. Cependant, c’est un secret de polichinelle que d’affirmer que la plupart des gens ne savent toujours pas ce que c’est et encore moins sont capables d’évoquer les différentes approches utilisées dans le domaine. Si vous êtes concernés par ce qui précède, ce billet est pour vous. Il va vous informer sur la nature du coaching et sur les différentes démarches qu’il utilise.

Qu’est-ce qu’un coach professionnel ?

Pour l’International Coaching Fédération (ICF), le coaching professionnel est « une alliance entre le coach et ses clients dans un processus qui suscite chez eux réflexion et créativité afin de maximiser leur potentiel personnel et professionnel. Pour accompagner l’évolution d’une personne, d’une équipe ou d’une organisation, le coach professionnel ’appuie sur l’art de la relation qui permet d’entrer en interaction avec quelqu’un d’une façon telle qu’il réalise les projets qu’il choisit de mettre en œuvre en transformant, si c’est pertinent, ses attitudes et ses compétences. »

Le coaching professionnel c’est le mandat, le travail d’un conseiller professionnel qui s’évertue à accroître les résultats d’un individu, d’un groupe, d’un chef d’entreprise, d’une organisation. Il ne possède pas de modèle théorique propre, il est à l’intersection de la psychosociologie et de la théorie des organisations.

Quelles sont les diverses méthodes appliquées par les coachs professionnels ?

Le coach professionnel utilise principalement 4 approches reconnues et réputées efficaces :

L’approche comportementale

Selon cette approche, les comportements humains sont la conséquence de notre apprentissage. Nous répondons aux circonstances et aux stimuli externes : de nos actions découlent des effets positifs, qui renforceront la réponse, ou des retombées négatives, qui réduisent les chances de reproduire ce comportement.

La thérapie comportementale a pour objectif de changer une manière d’agir ou d’en apprendre une nouvelle qui soit plus appropriée afin de réduire ou d’éliminer les comportements inadaptés.

L’approche systémique

L’approche systémique consiste à considérer l’objet d’étude comme un « système », c’est-à-dire comme un ensemble d’éléments interconnectés, en relation avec son environnement, et poursuivant un objectif commun. De manière concrète, elle étudie le système dans son ensemble et tente de comprendre les interactions des éléments entre eux. L’approche systémique vise les relations au cœur du système. Et permet de prendre en compte les relations interpersonnelles et leurs interactions ; d’observer, à tout moment, comment interagissent les personnes concernées.

L’approche systémique est généralement utilisée, lorsque les problématiques tournent autour des relations interpersonnelles, car elle agit à diverses échelles. On l’emploie notamment dans le cadre professionnel pour la supervision des équipes. L’approche systémique se déploie sur une courte durée et avec des séances plus espacées.

L’approche analytique

L’approche analytique est axée sur l’individu et prend en compte le subconscient de l’individu. Dans cette introspection, le coach est à l’écoute, et le travail est basé sur l’analyse de la parole, mais aussi des rêves ou autre lapsus. À cette approche analytique peut être associée une étude psycho généalogique, afin de prendre en considération les événements des générations lointaines.

On a recours à l’approche analytique, lorsque la personne désire faire un travail individuel afin de dépasser inquiétudes ou tourments paralysants, suite à des échecs sentimentaux ou professionnels, ou tout simplement effectuer une recherche de sens. L’approche analytique s’effectue généralement sur le long terme et selon un rythme de séances rapprochées.

L’approche cognitiviste

L’approche cognitiviste est une théorie explicative du fonctionnement psychologique de l’individu et modèle de compréhension des troubles émotionnels et comportementaux (A. Beck). Elle croit que la plupart des troubles (dépressifs et anxieux surtout) sont liés aux cognitions (pensées automatiques qui surgissent à l’esprit, images mentales, etc.) présentes chez le sujet à des moments donnés (par exemple : « la vie s’acharne contre moi » ou « je suis seul au monde » ou « l’échec et moi faisons un »).

L’approche cognitiviste emploie le modèle métaphorique du traitement de l’information : dans un contexte donné (« input »), l’individu « traite » les informations qu’il reçoit de son environnement pour produire une interprétation de cette circonstance sous la forme de cognitions (« output »). Le cognitivisme cherche à comprendre comment les gens comprennent ou perçoivent la réalité dans laquelle ils vivent sur la base de la transformation de l’information sensorielle.

Les coachs peuvent également outiller des outils et « exercices » différents dans chaque approche. Ainsi, chaque accompagnement sera donc spécifique à la méthode suivie par le coach, aux outils et exercices choisis et à la personnalité du coach. Nous vous conseillons donc de réaliser avant de vous lancer dans une démarche de coaching un entretien préalable avec le ou les coachs choisis.

 

Conclusion

Le coaching professionnel est la solution à la crise existentielle ou de performance que vous ou votre organisation expérimentez en ce moment. Ces méthodes centrées sur l’individu (son comportement ou ces perceptions) ou sur le système vont vous permettre de retrouver le chemin de la croissance continue.

Articles similaires

Comment bien choisir votre packaging

Comment bien choisir votre packaging

La conception de présentations PowerPoint professionnelles

La conception de présentations PowerPoint professionnelles

Trouver les meilleurs candidats du marché

Trouver les meilleurs candidats du marché

3 questions sur le tampon encreur

3 questions sur le tampon encreur